Programme de Protection des Enfants des Rues :

Notre Equipe Mobile d’Aide (EMA) permet aux enfants des rues de bénéficier d’un service médical, psychologique, éducatif et social sur leur lieu de vie.

Tous les lundis, notre équipe a recours à des maraudes pour rencontrer les enfants sur leur lieu de vie.

  • Le premier objectif de l’EMA est de créer des liens avec les enfants des rues rencontrés. Etant donné les probables effets psychiques du processus de désocialisation dont souffrent les enfants, il est essentiel de recourir à la création de lien avec les bénéficiaires de l’aide même. Ce n’est qu’au fil du temps et au prix de rencontres régulières que le lien établit permet de construire une relation de confiance.
  • Une fois la confiance acquise, l’Equipe Mobile d’Aide est en mesure de mettre en place un cadre d’accompagnement personnalisé. Les services offerts par l’EMA concernent les domaines médical, psychologique, éducatif et social. Chaque activité proposée par l’EMA est ainsi inscrite dans le cadre de ces services. A titre d’exemple, de petits soins médicaux offerts par l’équipe concernent à la fois le service médical, psychologique et éducatif. Le jeune est ainsi soigné tout en bénéficiant d’une écoute thérapeutique puisqu’on lui fait sentir à travers ces services qu’on lui accorde de l’attention.

 Les activités de l’EMA

→ Activité 1 : animation de causerie

Tous les mois, l’EMA organise et anime des causeries avec les enfants des rues sur des thématiques différentes (respect de l’autre, hygiène, contraception, MST…) à but pédagogique.

L’activité rejoint directement les recommandations du Samusocial International qui stipule dans son guide méthodologique « Principes et pratiques de l’intervention dans la rue » que la causerie est une « activité collective, animée selon une méthodologie participative (discussion ouverte, jeux de rôles…), la causerie de groupe instaure un climat de confiance et d’écoute. Son premier objectif éducatif vise au respect des autres dans les échanges verbaux. Son deuxième objectif vise au renforcement des connaissances et selon les thématiques, à la modification des comportements. Le sujet d’une causerie est fondé soit sur une question posée par un ou plusieurs membres du groupe, soit sur une proposition de l’équipe de maraude en lien avec un événement (notamment conflit dans le groupe, intervention policière) ou les risques sanitaires et sociaux auxquels sont exposés, de manière générale, les enfants et jeunes de la rue« .

 

→ Activité 2 : soins médicaux

Les enfants de la rue sont exposés aux pathologies liées aux conditions de vie dans la rue (maladies de peau, parasites, plaies, infections, traumatismes…) aux violences sexuelles et physiques (MST) et aux conduites à risque (toxicomanie). Comme le souligne le Samusocial International « Le soin médical doit être conçu à la fois comme une préservation de la santé physique et comme un moyen visant à permettre aux enfants et jeunes de la rue de reprendre confiance en eux en réapprenant à prendre soin d’eux. (…) Ainsi, l’éducation à la santé se conçoit d’abord dans un objectif de renforcement de la compréhension du fonctionnement du corps. Elle permet d’atténuer la modification du rapport au corps et de favoriser le développement d’aptitudes individuelles à réduire les risques pathologiques. »

Une fois par mois, un médecin d’Aromathérapie Sans Frontière offre des soins médicaux plus poussés (consultation médicale, délivrance de médicaments).

→ Activité 3 : distribution de compléments alimentaires aux enfants

Nous distribuons un complément alimentaire (farine de blé lactée) qui nous est offerte par notre partenaire SOCOLAIT

→ Activité 4 : orientation

Nous orientons (accompagnement physique) des bénéficiaires correspondant aux critères d’accueil vers le Centre d’Hébergement Temporaire. Si l’enfant ne correspond pas aux critères pour passer la nuit au CHT, l’équipe le redirige vers d’autres centres adaptés avec lesquels nous travaillons en collaboration.